Différences entre compte titre et PEA

Les traders peuvent acquérir des titres boursiers auprès des places boursières et depuis un certain temps, les particuliers peuvent le faire de manière très facile. Ainsi, il existe le plan d’épargne en actions (appelé communément PEA) et le compte-titre pour investir sur les marchés boursiers. Vous allez ainsi découvrir à travers cet article, les différences entre le plan d’épargne en actions et le compte-titre.

Présentation générale du plan d’épargne en actions (PEA)

Mais avant de vous présenter quelles sont les différences entre ces deux concepts, l’idéal c’est bien sûr de vous présenter ce que c’est que le plan d’épargne en actions.

Le PEA est alors créé en 1992 en France, dans le but de populariser les achats d’actions pour que les investissements deviennent accessibles à la majorité populaire.

La particularité du plan d’épargne en actions est la possibilité d’acquérir un choix de valeurs mobilières (seulement celles éligibles), mais interdit toutes opérations à découvert. Ces valeurs sont les actions, les SICAV actions, les parts de FCP, les bons de souscription ou d’attribution, les certificats d’investissements, les parts de SARL et de titres de sociétés imposables à l’impôt sur les sociétés.

Particularités du compte-titre

Le compte titre permet aux particuliers d’investir sur des valeurs mobilières constituées d’actions, d’obligations, des bons, des warrants et des trackers. Un compte titre est rattaché à un compte de dépôt auprès d’une banque pour permettre à son titulaire d’acheter ou de vendre des actions. Il existe trois formes de compte titre :

  • Compte individuel, où le propriétaire est une personne unique qui a le pouvoir d’effectuer seule les opérations boursières sur son compte titre,
  • Compte joint, où les titulaires du compte sont deux personnes pouvant effectuer indépendamment de l’autre les opérations,
  • Compte Indivis, ou les différents titulaires du compte (au moins 2 personnes) doivent donner leur accord pour qu’une opération puisse s’effectuer.

Les différences entre le Plan d’Epargne en Actions et le Compte-titre

Les différences entre ces deux méthodes de trader en bourse se situent à 2 niveaux :

  • Les contraintes des opérations,
  • La fiscalité des opérations.

Les contraintes différentes entre le Plan d’Epargne en Actions et le Compte-titre

Pour investir en bourse, les comptes titres sont moins contraignants sur les marchés boursiers. Vous pouvez, en effet, verser autant d’argent que vous voulez, sans aucun plafond dans vos investissements. Vous pouvez également retirer autant que vous le voulez sans aucune limite.

Les compte-titre permettent également de trader des titres financiers plus larges pour diversifier son portefeuille.

Les plans d’épargne en Actions sont par contre contraignants notamment sur les versements qui sont limités à 132 000 euros. Aucun retrait ne doit être effectué sur son PEA durant les 8 premières années sous peine de fermeture du compte.

Les avantages fiscaux entre le PEA et les comptes titres

Le Plan d’Epargne en Actions est plus avantageux en termes de fiscalité. La seule condition est de ne pas toucher aux plus-values au moins 5 ans après l’ouverture de votre Plan d’Epargne en Actions. Vous serez ainsi exonéré des impôts sur les revenus engendrés par les PEA 5 ans après l’ouverture du PEA. Son imposition est par contre de 19% si vous clôturez votre Plan d’Epargne en Actions entre 2 à 5 ans suivant son ouverture et à 22,5% si votre PEA est clôturé dans les 2 ans suivant son ouverture.

Ce qui n’est pas le cas pour les comptes titres qui sont soumis à l’impôt sur le revenu.

A travers cet article, nous pouvons vous conseiller de choisir entre le compte-titre et le plan d’épargne en actions en fonction de votre objectif. Sur le long terme, le Plan d’Epargne en Actions est plus intéressant, tandis que pour des gros montants d’investissements et sur le court terme, les comptes titres sont plus intéressants.